(+33) 9 70 73 35 24 (Appel non surtaxé)
0 Articles
Total 0 €
Valider la commande
TYPES

Que signifient Ohm, Volt, Watt, VV et WV ?

Et comment affectent-ils notre expérience de vape ?

Vapoteurs que vous êtes, avez bien compris  que le marché de la cigarette électronique évolue sans cesse et qu´il est difficile de tout comprendre, surtout lorsque l´on est un jeune vapoteur qui en veut ! Rassurez-vous, toute cette frénésie de nouveautés a pour unique objectif de nous simplifier la vie et de rendre nos cigarettes électroniques funs et pratiques. 

Ce guide s´adresse surtout à tous ceux qui sont perdus dans ce jargon de la vape et qui recherchent à la fois le fameux « sweet spot », littéralement appelé le « point sucré ». Comment trouver le bon compromis entre la quantité de vapeur, la puissance du hit et un rendu de goût intense ? Que signifient Ohm, Volt et Watt ? Quels rôles jouent-ils pour vous assurer une bonne expérience de vape ? Quelle différence y a-t-il entre batteries à tension variable (VV) et à puissance variable (WV) ?

Autant de questions qui nécessitent de réponses simples et claires. 

Rappel des faits : Définitions

Ohm ?

L´Ohm est une unité de résistance électrique (noté « R » et symbolisé par « Ω »). Vous la retrouverez principalement sur les accessoires tels que les mèches/coils de vos atomiseurs. Plus la résistance de votre atomiseur est faible, plus la quantité de courant la traversant est grande. Si vous augmentez la résistance, l'atomiseur reçoit moins le courant.

Volt ?

Le Volt est une unité correspondant à la tension de la batterie de votre cigarette électronique (noté « U » et symbolisé par « V »). Plus la tension est élevée, plus la sensation du hit sera prononcée.

Watt ?

C´est l´unité de la puissance (noté « P » et symbolisé par « W ») de votre cigarette électronique. La puissance (Watt) se calcule à partir de la résistance électrique (Ohm) et de la tension électrique (Volt). Plus la puissance est élevée, plus la résistance chauffera et plus, il y aura de vapeur et de hit.

Le choix de la résistance et de la batterie va influencer sur la puissance par cette formule.

P = Image / R

La puissance (P) est égale au carré de la tension (U) de la batterie divisée par la résistance du clearomiseur (R).

Sweet Spot ?

Littéralement appelé le point sucré. C´est en quelque sorte la quête de la bonne puissance, son résultat dépendra d´une bonne combinaison entre la tension de la batterie et la résistance de l´atomiseur.

Quel niveau de résistance devrait être choisi ?

Cela ne dépend que de vous - l'intensité du goût et la recherche du fameux coup de gorge (hit) se détermine selon votre préférence personnelle. En outre, le rapport entre la tension (volt) et la résistance (ohm) est un facteur important à prendre en compte. De plus, divers e-liquides agissent différemment et l'utilisation d´une résistance différente affecte de manière significative le goût souhaité pour votre séance de vapotage. 

Ci-dessous, vous trouverez les caractéristiques de vapotage selon les niveaux de résistance de votre atomiseur.

Si vous utilisez un atomiseur à faible résistance (entre 1 et 1.8 ohm) et une batterie tension élevée

… c´est plus de courant qui passe à travers la résistance : 

  •  la mèche produit plus de chaleur 
  •  plus de vapeur est produite
  •  vous risquez de moins ressentir le goût lors de séances de vapotage 
  •  la vapeur est plus chaude
  •  la batterie se décharge plus rapidement 
  •  la durée de vie de la batterie est plus courte 
  •  l'e-liquide sera plus vite consommée 
  •  la durée de vie de l'atomiseur est plus courte (un atomiseur avec une très faible résistance peut durer 2-3 jours) 
  •  le « hit » sera appréciable

 
Si vous utilisez un atomiseur à haute résistance (entre 2.2 et 5.8 ohm) et une batterie à tension faible 

… c´est le contraire qui se passera: 

  •  la mèche reçoit moins de courant 
  •  l'atomiseur chauffe moins 
  •  la quantité de vapeur est plus faible
  •  la vapeur est plus froide
  •  la vapeur a un goût plus intense 
  •  la durée de vie de la batterie est plus longue 
  •  l´e-liquide se consomme moins vite (dure plus longtemps) 
  • le « hit » sera moins appréciable 


Pour résumer, on peut dire qu’une cigarette électronique fonctionne bien entre 4 et 9 Watt.

Au-dessus de 9 watt, c´est l´effet de surchauffe garanti : la résistance ne tiendra pas et une odeur de brûlé se fera vite sentir, mais en dessous de 4 watt, il ne se passera pas grand-chose : peu de vapeur et peu de sensation.

Plus proche de 9 Watt si vous souhaitez beaucoup de vapeur, plus proche de 4 Watt si vous souhaitez un peu plus de douceur, quelque chose de léger.

Pour choisir votre résistance, il faut donc regarder la tension de votre batterie et choisir la résistance qui donnera une puissance comprise entre 4 et 9 Watt.

Les vapoteurs s’accordent à dire que la meilleure puissance, le « sweet spot » se situe autour de 7 ou 8 Watt, c’est donc cette puissance qu’il faudra rechercher en choisissant votre résistance.

Vous trouverez deux outils pratiques pour vous aider à trouver la bonne résistance et puissance selon la tension de votre batterie.

⦁La méthode de calcul :

La formule précédemment citée dans la rubrique « Définitions » : P = Image / R

La puissance (P) est égale au carré de la tension (U) de la batterie divisée par la résistance du clearomiseur (R).

Et pour ceux qui ne veulent pas s´embêter à faire des calculs : il existe un site (que d´ailleurs vous pouvez mettre dans vos favoris !) qui fera tout le travail pour vous : http://thelocust.net/ohm

Un tableau indicatif des réglages : Tension (V), Résistance (Ohm) et Puissance (W)

Voltage Résistance

Plus la valeur de la résistance est basse (proche de zéro), plus la chauffe sera importante ; la sensation du hit sera alors renforcée et le volume de vapeur augmenté.

Nous vous rappelons qu’une cigarette électronique fonctionne bien entre 4 et 9 Watt (zone verte). La tension (V) de la batterie doit idéalement ne pas être deux fois supérieure à la résistance jusqu`à 2,8 Ohm et de 1,5 fois au-delà.

Tension variable (VV) et puissance variable (WV)

On rappelle que la résistance de l'atomiseur n'est pas le seul facteur affectant la quantité de vapeur ou l'intensité du goût et du coup de gorge. Tout cela dépend de la puissance (W) qui provient de la batterie et qui va ensuite dans l'atomiseur.

Pour ceux qui veulent se simplifier la vie, il existe deux types de batteries e-cigarette avec variateur intégré de puissance qui permettent de régler l'intensité du courant à laquelle l'atomiseur est soumis : les batteries à tension variable (VV) et à puissance variable (WV). Retrouvez tous les modèles et toutes les marques en cliquant ICI.

Comme il a été mentionné ci-dessus, l'intensité de la vapeur peut être augmentée en diminuant la résistance de l'atomiseur. Le même effet est obtenu en augmentant la quantité de courant de votre e -cigarette. Cela peut vous sembler compliqué, mais en général, il n'y a rien à faire de plus sur ces modèles que d´appuyer sur un bouton « haut/bas » ou d´ajuster une petite bague située au bas de la batterie en tournant dans un sens et dans l´autre sens pour changer la valeur de la résistance.

Mais que faire si vous voulez augmenter la quantité de vapeur à nouveau ? Dans ce cas, vous pouvez combiner un atomiseur à faible résistance avec une tension plus élevée (V) de la batterie pour générer plus de vapeur. Cependant, prenez garde - si vous réglez trop fort, l'atomiseur pourrait surchauffer et vous pourriez éprouver une sensation de hit très  « serré ». En tout état de cause, la durée de vie de l'atomiseur sera fortement plus réduite.

Appareils à tension variable (VV) Vs. Appareils à puissance variable (WV) 

On peut comparer la différence entre la tension variable (VV) et la puissance variable (VW) avec la différence entre la boîte de vitesses automatique et manuelle d´une voiture. 

Sur un dispositif de VV vous ajustez manuellement la tension via votre appareil. Dans ce cas, la puissance de sortie dépendra de la résistance de l'atomiseur. Sur un dispositif de VW vous n´aurez qu´à ajuster seulement le niveau de puissance (W) désiré et la batterie augmentera automatiquement la tension en conformité avec la résistance de l'atomiseur. La batterie détecte automatiquement la résistance de l'atomiseur et ajuste la tension en conséquence. Dans ce cas, la même puissance de sortie est toujours garantie indépendamment de la résistance de l'atomiseur. Ainsi, en augmentant la puissance (W), la tension (V) augmentera aussi, et inversement. 

Par exemple, si l'atomiseur utilise une mèche avec une résistance de 1,8 Ohm et fonctionne à 3,7 volts, la puissance de sortie sera d'environ 7,3 watts et meilleures seront les « taffes ».

Toutefois, si vous réglez la mèche de la résistance au-delà de 2,8 Ohm, vous remarquerez une diminution considérable de la quantité de vapeur et de chaleur, parce que la puissance (W) est basse (env. 4.4 Watts).  Cela signifie que vous devez augmenter la tension (V) pour augmenter la puissance (W) et obtenir in fine une meilleure « taffe ».  Des mèches à faible résistance utilisent plus de puissance (W), ont tendance à générer plus de chaleur et sont donc sujettes à la surchauffe plus rapidement que les des mèches avec une résistance plus élevée.

Nous utilisons des cookies pour offrir un meilleur service possible en ligne. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l´utilisation. En vous rendant dans la rubrique « Cookies » vous pourrez obtenir plus d´informations et paramétrer les cookies.